La vie Communale

Saint-Georges-du-Rosay doit son nom au ruisseau le Rosay qui coule d'abord au Sud puis à l'Est de la commune. Les premières mentions du village datent du XIIIe siècle. L'agriculture et l'élevage seront les principales activités du village jusqu'au XIXe. À partir de cette époque, on assiste à l'apparition d'autres activités comme la fabrication de toiles, de chaux et de tuiles.

Ancienne commune du doyenné de Bonnétable, le village s'étend du Nord-Ouest au Sud-Est sur environ 6,5 km pour une largeur centrale de 5 km. L'église qui était encore entourée en 1830 de toutes parts par son ancien cimetière occupe le centre du bourg. Ce cimetière sera supprimé quelques années plus tard pour permettre la création d'une voie de circulation entourant l'édifice.

La paroisse de Saint-Georges-du-Rosay dépendait de la châtellenie de La Bosse, appartenant à la baronnie de La Ferté-Bernard.

Le monument remarquable demeure l'église actuelle bâtie sur un édifice plus ancien d'origine romane du XIIe siècle. Au cours du XVe siècle, la nef unique est flanquée d'une chapelle à deux travées. Le clocher de plan carré est élevé au XVIe siècle sur une travée voutée d'ogive. Durant le XVIe siècle, principalement pendant les guerres de religions, un avant-corps est construit devant le portail de l'église. Il est flanqué de deux tourelles en encorbellement (échauguettes) qui permettent une surveillance lointaine et rapprochée.

Au XIXe siècle, l'avant corps abrite la sacristie dans sa partie Nord et la Mairie dans sa partie Sud.

Aujourd'hui, Saint-Georges-du-Rosay est un charmant village qui attire de nombreux amoureux du patrimoine grâce, entre autres, à cette sublime église fortifiée.

Un petit peu d'histoire...(cliquez ici) en images

Accès rapide